Les compléments alimentaires, quand les prendre ?

- Catégories : Default

Voici les deux premières cures  de 2021 qui se terminent , félicitations aux jeûneurs de Février qui se sont lancés dans cette belle aventure, et qui ont tous réussi leur jeûne.  Vous êtes de plus en plus nombreux à venir 15 jours et on voit  des résultats spectaculaires.

Quand prendre les compléments alimentaires ? 

Il est important de respecter la posologie du complément :

Il ne sert à rien d’augmenter les doses,

Diminuer les doses, peut être aussi inefficace, car parfois il faut atteindre un certain dosage pour que le complément ait un impact. Cependant, certaines personnes sont plus sensibles que d’autres, votre thérapeute a dû choisir la dose en fonction de qui vous êtes.

Il est important de ne pas cumuler les cures sur un même complément, et de faire des pauses, que l’on appelle des fenêtres thérapeutiques.

Il est important que vos compléments soient produits à base de plantes ou de produits naturels. Si cela n’est pas spécifié sur l'étiquette, c’est qu’ils sont conçus à partir de molécules de synthèse. Apprenez à lire les étiquettes ceux qui arrivent en premier sont ceux qui sont en plus grande quantité dans votre complément, s’il n’y a pas de grammage c’est que la vitamine ou Oligo élément arrive en quantité négligeable.

A moins que cela soit précisé il vaut mieux étaler votre prise tout au long de la journée..

Mais faut ils les prendre au cours des repas avant ou après ?

Détaillons à présent les horaires les plus indiqués pour quelques grandes familles de compléments…

Les vitamines A, D, E et K sont mieux assimilées pendant les repas

Les vitamines A, D, E et K sont liposolubles, autrement dit solubles dans les graisses. L’organisme peut donc facilement les stocker dans les corps gras et les utiliser quand il en a besoin.

Mieux vaut ainsi prendre vos compléments de vitamine A, de vitamine D, de vitamine E et de vitamine K, ou encore vos multivitamines au cours des repas. Pour bénéficier de leurs bienfaits dès le matin, vous pouvez les prendre pendant votre petit déjeuner,celui-ci devant idéalement contenir assez de lipides (beurre, fromage, œuf, avocat…) Selon la posologie indiquée sur votre complément, vous pourrez éventuellement en reprendre au repas de midi voir au dîner.

Au cours de la période  hivernale, misez en particulier sur la vitamine D. Le manque de soleil provoque en effet très fréquemment des carences en « vitamine du soleil », qu’il est important de compenser par l’alimentation. Vit D Lestum est particulièrement assimilable.

Quelques compléments à prendre en matinée ? 

Les vitamines B, quant à elles, sont hydrosolubles, c’est-à-dire solubles dans l’eau. Vous pouvez les prendre à tout moment de la journée. Mais mieux vaut les prendre le matin pour bénéficier au plus tôt de leurs apports.

On sait par exemple que la vitamine B12 contribue à un métabolisme énergétique normal et participe à réduire la fatigue. L’idéal pour bien commencer la journée ! Les végétariens, végans et flexivores, notamment, ont tout intérêt à se complémenter en B12 (avec Methylcobalamine), une vitamine que l’on retrouve principalement dans les produits animaliers.

Les compléments de spiruline, par ailleurs, contribuent à vous faire vous sentir plus énergique. Là aussi, prenez-en dès le matin puis au cours de l’après-midi, plutôt qu’en soirée.

Quel est le meilleur moment pour prendre les probiotiques ? 

À jeun, l’estomac est très acide : les micro-organismes contenus dans les probiotiques risquent de ne pas parvenir vivants jusqu’à l’intestin, mais certains laboratoires ont prévus de protéger les probiotiques pourqu’ils ne se libèrent qu’après la vidange de l’estomac. Après le repas, autre problème : les micro-organismes risquent de rester bloqués trop longtemps par la nourriture dans l’estomac et, là encore, de succomber à l’acide gastrique.

Ainsi, mieux vaut prendre les probiotiques avec un repas léger ou une collation – ou jusqu’à 10 minutes avant. Là encore, si votre complément vous indique des informations plus précises, tenez-vous-en toutefois à sa posologie.

Dans tous les cas, misez sur des probiotiques de haute qualité, qui favorisent au mieux la viabilité de leurs micro-organismes, Lactospectrum à base de bactéries de microbiote humain ou Florimmu, colon FLore ou Zpsychobiotique sont à prendre 10 minutes avant les repas..

Les huiles de poisson contenant les oméga 3 sont à prendre au tout début du repas

L’huile de poisson vous permet d’augmenter vos apports en oméga-3, des acides gras essentiels : EPA, DHA… Pour rappel, l’EPA et le DHA contribuent au fonctionnement du cœur, le DHA contribue au maintien d’une fonction cérébrale normale. On en trouve en grande quantité dans des compléments comme Vectoméga, Oméga 3 Sauvages.

Mieux vaut prendre vos compléments d’huile de poisson au tout début du repas. Les oméga-3 resteront ainsi moins longtemps dans l’estomac, et fileront au sein de l’intestin, d’où ils pourront bénéficier au plus vite à l’ensemble de l’organisme.

Le Charbon actif, attention, il peut chélater les autres nutriments, il peut absorber les poisons.

 Le charbon actif est capable d’absorber de multiples substances environnantes… Attention donc : il peut réduire de façon importante la quantité de nutriments ou de médicaments que vous ingérez au même moment.

Si vous souhaitez prendre du charbon actif, faites-le au moins une heure après les repas, 1 heure après la prise d’autres compléments ou encore 1 h après la prise de médicaments.

Espacez vos prises pour certains minéraux

 Vous suivez plusieurs cures de minéraux en même temps ? Sachez que les uns peuvent partiellement compromettre la bonne absorption des autres. C’est le cas du fer et du zinc.

Pour une efficacité maximale, espacez de deux heures votre prise de complément de zinc et votre prise de complément de fer. Prenez le fer, le matin et le Zinc le soir

 

Les fibres solubles

Et pour finir, nous vous conseillons de prendre vos fibres solubles durant vos repas. En formant un gel visqueux au contact de l’eau dans le tube digestif, les fibres solubles ralentissent la vidange de l’estomac et la vitesse de digestion des aliments. Ce processus favorise la régulation de la glycémie après les repas : en freinant la réponse glycémique, les fibres solubles modèrent l’activation de l’insuline. Grâce à leur action, les fibres solubles diminuent également l’absorption des lipides alimentaires et du cholestérol. Elles ont un effet hypocholestérolémiant et contribuent à abaisser le cholestérol LDL dit « mauvais cholestérol » sans affecter le cholestérol HDL « bon cholestérol ». Il vaut mieux donc éviter de les prendre avec les huiles de poisson.

En cas de doute concernant les contre-indications d’un complément ou une possible interaction avec un traitement médicamenteux, adressez-vous à un professionnel de santé. Pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants et les adolescents, un avis médical sera requis avant toute prise de complément.