Cures de jeûne / detox

Le jeûne cette thérapie incroyable que nous avons tous en nous 

Pourquoi jeuner ?

Le jeûne cette thérapie incroyable que nous avons tous en nous :

Nous sommes une société malade, alors que la science nous promettait un avenir sans maladie. Mais c’était compter sans l’appétit féroce des laboratoires pharmaceutiques, qui se sont rendus compte très vite que le slogan « à chaque maladie son médicament », les rendaient milliardaires. Mais les effets toxiques des médicaments, la malbouffe, le trop alimentaire et le peu d’exercice physique nous fait vieillir rapidement, abîme nos organismes et nous amène vers les maladies dégénératives.

Aujourd’hui nous mangeons trop 3 ou 4 fois par jour, parfois beaucoup plus pour les personnes adeptes du grignotage. Ors le système digestif de l’être humain n’est pas préparé à ça, l’homme a évolué pour alterner périodes de famine et période d’alimentation. Nos réserves de graisse nous servent à pallier ces périodes difficiles. Mais aujourd’hui, la nourriture étant en abondance partout tout le temps et souvent de très mauvaise qualité, nous gardons nos réserves, elles stagnent en nous et empêchent les processus de régénération. 

Ces dépôts de graisse s’accroissent avec le temps, nous prenons du poids, nos artères se bouchent, se durcissent, nos articulations se figent, notre peau devient terne et des dermatoses apparaissent. Mais d’autres dégâts arrivent, pires, car ils sont invisibles en nous, notre appétit devient variable, les indigestions se font de plus en plus souvent et on a l’impression de ne plus rien pouvoir digérer. Des fatigues inexpliquées arrivent, le sommeil est de plus en plus haché, une sensation de mal être, de déprime nous envahit, de façon si sournoise qu’on ne sait même plus quand cela a commencé. 

En effet, notre système digestif est saturé, l’estomac n’en peut plus et les bactéries qui stagnent provoque le reflux gastro œsophagien, causant parfois des douleurs très fortes. Au niveau de l’intestin, les difficultés digestives amènent peu à peu à l’intestin poreux. Ces milliards de molécules qui passent alors la barrière intestinale, vont perturber le système immunitaire et provoquer autant les maladies auto-immunes, (diabète, polyarthrite rhumatoïde, crohn, …), les allergies, (rhume des foins, urticaires) que les maladies dégénératives comme Alzheimer Parkinson Sclérose en plaque, hypertension, surpoids, … 

L’épuisement intestinal ne se transmettra au début que par des ballonnements, de la constipation, des diarrhées ou des indigestions. Mais la science prouve aujourd’hui que les maladies intestinales ont un impact sur le cerveau, notre flore intestinale est en lien avec le cerveau. On sait que les neurotransmetteurs comme la sérotonine sont produit à 75 % dans l’intestin et la perte de l’équilibre de cette zone influence notre état d’esprit. Dépression, Alzheimer, Autisme, Parkinson, Schizophrénie, sont des maladies qui commencent dans l’intestin.

Le jeûne est la meilleure approche pour mettre ses intestins au repos, l’estomac peut enfin respirer. L'intestin grêle est dégagé de ses toxines, il peut se régénérer, ce qui donne une impression de légèreté, d’apaisement, de rajeunissement dont témoignent les jeûneurs. On éprouve alors un sentiment inconnu de bienveillance, d’optimisme et de confiance envers soi-même et envers les autres.

Toutes les fonctions s’améliorent : odorat, goût, vue, ouïe, sensibilité de la peau. On vient de prendre un grand« coup de jeune ».

"Le jeûne est la réponse à toutes ces pathologies du « trop » qui délabrent nos organismes : allergies, rhumatismes, maladies auto-immunes, hypertension, diabète, cancers, dégénérescence cérébrale…

Toutes ces maladies ont un lien direct avec l’alimentation, à l’exposition aux produits chimiques ou à l'intoxication médicamenteuse."

Alors comment est-ce possible ? Qu'est-ce qui fait que l’on peut jeûner ?  Pourquoi, en passant par une période de vide, on peut guérir de maladies qui étaient dues à des excès et retrouver la santé. 

Il faut savoir que nos cellules peuvent fonctionner avec deux carburants différents : le glucose et les corps cétoniques ou acide gras.

Pour fonctionner, les cellules ont besoin d’oxygène amené par la respiration et transporté par le sang. Elles brûlent alors l’oxygène et le glucose donné par l’alimentation et le transforment en énergie (ATP, adénosine triphosphate), grâce aux mitochondries, véritables petites usines électriques à l’intérieur de nos cellules. Ces Mitochondries peuvent fonctionner soit avec du glucose et de l'oxygène, soit avec des corps cétoniques et de l’oxygène.

Or, durant le jeûne, nous n’amenons plus aucune alimentation à notre corps, qui n’a plus accès au glucose et va devoir se fournir en acide gras en lui, il va alors se mettre à consommer ses réserves de graisses.

Cela va avoir diverses conséquences, non seulement sur notre surpoids, mais aussi sur des tas d’autres phénomènes liés aux hormones, et aux neuromédiateurs libérés de façon importante afin que le corps s’adapte à cette situation inhabituelle, de nos jours, mais inscrit en nos gènes.

1- Le Diabète de type 2

C’est une maladie qui va très nettement régresser par le jeûne, car le corps va vider les réserves de sucre et de gras contenus dans le sang, puis dans les cellules. Ce qui va permettre aux cellules devenues insu-lino résistantes de retrouver une sensibilité normale à l’insuline. Le pancréas se met au repos, les îlots de Langerhans s’économisent, et pour peu que le jeûneur reçoive des informations sur la nourriture qui lui correspond, il peut changer son rapport à l’alimentation. C’est ce que nous proposons dans nos cures.

2 - Les Allergies et l’Asthme

Le corps n’ayant plus aucune nourriture à se mettre sous la dent, il va se mettre à utiliser ses toxines comme carburant. Puis, il va y avoir autophagie, les cellules immunitaires, les mastocytes, les cytokines, histamines, prostaglandines, cellules responsables des inflammations, qui faisaient que le corps se mettait en défense contre des faux agresseurs. Il y a un reset sur le système immunitaire qui s’opère au bout d’une quinzaine de jours de jeûne, c’est pourquoi nous préconisons pour ce genre de maladie au moins 10/15 jours de jeûne.

3 - Hypertension et maladies cardio-vasculaires.

Durant le jeûne les triglycérides et le cholestérol sont consommés en partie et leur taux se normalisent. Le cœur ralentit globalement, il s’économise et la tension s’équilibre. Aux États-Unis, les cures de jeûne sont remboursées pour les hypertendus, 

4 - La dépression

En Allemagne comme en Russie, on soigne les dépressions par le jeûne. Il y a un tel bouleversement au niveau des hormones, hausse du Cortisol, de la Dopamine, de la Sérotonine, du Gabba, que la personne retrouve sa bonne humeur, anxiété et angoisse disparaissent, les projets affluents, c'est une nouvelle personne qui renaît. 

5 - Le cancer

Les cellules cancéreuses sont accros au glucose, elles font fermenter le glucose, et en ont un besoin énorme. Elles ont besoin de 20 fois plus de glucose qu’une cellule saine. Donc en les privant de glucose durant le jeûne on les affame, elles ne savent pas consommer les acides gras, ce que savent faire nos autres cellules. De plus les cellules cancéreuses croissent rapidement en attirant à elle les IGF1 hormones de croissances, produites en excès par le pancréas quand on mange trop de sucre. Mais pendant le jeune ces IGF1 sont réduits donc elles ne peuvent plus se multiplier.  

Vous ameriez apprendre à jeûner ?

C’est ce que nous proposons dans nos cures afin que chacun se réapproprie les clefs du jeûne et puisse le refaire chez lui en toute sécurité.

En effet, la première fois, on se pose des tas de questions, « Vais-je tenir », « combien de temps dois-je jeûner », « est-ce que je vais tomber d’inanition, », vais-je avoir une crise d’acidose, un mal de tête irrépressible ? Etc…

Alors pour répondre à toutes ces questions, nous sommes là, des professionnels qui suivent nos jeûneurs depuis 10 ans déjà et qui proposent des cures très complètes qui allie confort, informations, sécurité et bien-être.